mercredi, août 23, 2006

encore raté : ça volète

Zut alors.
Déjà la fin de l'été, des vacances et tout et tout.
Déjà un an de blog et que j'ai raté l'annif.
Nul, l'abricot.



Pour cette nouvelle année, plein de bonnes résolutions, que j'ai. Continuer ce blog, déjà. Balancer mon post chaque semaine. Cesser de ressembler pour l'occasion à un rabatteur Amazon. Plus de chair, moins de titres. Trouver au passage comment on installe un compteur sur une page blogspot. Rester plein de colère. Approfondir un chouia mes causeries. Dépasser l'opinion. Argumenter. Et puis finir au-delà des rails. Dans le décor. Cramé à mort.

Hommage. J'ai croisé ces temps-ci deux, trois pistes, comme autant d'envies de s'y recoller. c'était Blog pop qui, faisant cet été le tri des mp3 de son ordi, en a tiré une belle volée de propos sur les rapports complexes entre désir, téléchargement et possession - chez lui, ça s'appelle l'immatérialité dépoussiérée. au final, des idées, plein d'idées. Saravah, Romain.

Hommage, encore. Le désespoir, la rage, le désoeuvrement, la joie et le détachement aussi peuplent ce blog étrange, dont le ton m'a réellement soufflé. La liberté de pensée qui s'en dégage - et partant, sa lucidité - fait assez mal. Son petit frère ( à moins que ce ne soit sa petite soeur ou sa maman) est simplement terrifiant. Saravah, Dom.

Hommage, enfin. J'ai passé quelques soirées ces derniers jours à charger des vidéos de Ferré sur le site de l'INA et Youtube. Genre ça. J'en reste là. Saravah, Léo.



La prochaine fois, je vous causerai du Poulpe et de la série des Donjons de Sfar et Trondheim.

En attendant, on se quitte en musique. C'est le thème du film de Sergio Leone : Il était une fois en Amérique. On peut l'entendre en vrai et avec des images ici. C'est l'air du temps enfui et de la mémoire qui revient. C'est Max et Noodles avec toute une vie bien remplie devant eux. C'est Chicago qui crève sous un pont. On peut vivre sans voir de tels chefs d'oeuvre, mais c'est moins bien.

Au fait, le truc qui n'a rien à voir : si vous vous amusez de temps à autre à pointer successivement tous les liens blogs dans ma marge et si vous utilisez Firefox, j'ai ENFIN découvert l'extension idéale pour vous. S'appelle Linky. Permet d'ouvrir d'un coup tous les liens que vous sélectionnez. Trop content.

4 Comments:

Blogger Berlin Belleville said...

Que d'infos en une seule fois...Merci pour la musique, merci pour Léo...et tout le reste...

2:30 AM  
Blogger Berlin Belleville said...

pas tant raté que ça finalement..! :-)

2:31 AM  
Blogger L'Anonyme de Chateau Rouge said...

j'attends vos reflexions sur Donjon, sur Trondheim, Sfarr, Larcenet et tous les autres.
(mes lectures de cette série ont toujours été trop espacées pour en avoir une vision d'ensemble, résultat ce n'est pas ce que je prefere chez ces auteurs...)

12:13 PM  
Anonymous Romain said...

Merci pour "l'hommage".

Sincèrement.

1:01 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home