lundi, février 12, 2007

ADN et idéologie



Regardant hier soir un énième épisode des experts, j'ai été une nouvelle fois frappé par leurs multiples recours au test ADN. Vous n'êtes pas non plus sans avoir remarqué ces derniers mois, sinon ces dernières années, la profusion de séries pseudo-scientifiques mettant en scène les médecins légistes, des rats de labos ou encore de putatifs représentants de la police scientifique.

C'est tout d'abord le terme qui m'a frappé, de par sa récurrence. Grâce à mes lointains cours de bio, grâce ausi à wiquipédia, j'ai bien quelques connaissances de l'acide désoxyribonuécléique. Je doute néanmoins que tout spectateur de cette série, ainsi que des voisines NCIS et autre FBI porté disparu se mette en peine d'entretenir ces connaissances à ce sujet pour suivre leurs intrigues. C'est d'ailleurs inutile : le but est d'immerger le spectateur en question au sein de spécialistes pour lui donner l'illusion qu'il est lui-même un spécialiste. On ne l'éduque pas, on l'initie. On l'assimile.

L'anecdote récente survenue à propos du vol du scooter du fils Sarkozy m'a cependant apporté quelques informations supplémentaires. Chacune de ces analyses vaudrait près de 500€ - ce qui explique la réticence ordinaire des juges et policiers à en ordonner systématiquement. Soit ça revient moins cher aux USA, soit on nous baratine quant à la profusion des analyses insérée dans tout scénario de police scientifique digne de ce nom... Chemin faisant, j'ai aussi rencontré ce petit article sur les rapports entre savants et justice. Au fond, c'est toujours rigolo de se rappeler en chemin qu'une science ne se délimite que rarement au sillon qu'on lui avait dévolu.



Je reviens une dernière fois à mon principe d'assimilation. Montesquieu voyait trois principes majeurs conduisant les divers gouvernements. La peur conduisait le despotisme ; l'honneur menait l'aristocratie et la monarchie ; la liberté enfin était l'idéal démocratique. Nous sommes en train de dépasser le principe démocratique, notamment par la dépossession progressive de nombre de nos droits et responsabilités. Tocqueville, qui ne voyait pas, quant à lui, que des avantages dans la démocratie, avançait l'expression de despotisme doux, au sujet de l'état démocratique abouti et de ses multiples règles. Nous y sommes peut-être. Ce qui apparait en filigrane dans les experts, c'est le recours à un nouveau principe - peut-être hérité d'Auguste Comte : la vénération de la science. On oublie pour partie le liberté et ses choix pour lui préfèrer la rigueur scientifique, son vocabulaire abscons et ses concepts sans faille. La vérité ressemblerait à cela, selon Gil Grissom.

Recherche de l'immuable. C'est pourtant mal connaitre la science.

Libellés :

7 Comments:

Anonymous Lone Wolf said...

C'est justement parce que les tests ADN sont hors de prix qu'ils ne sont utilisés que dans les affaires criminelles (assassinat, viol). C'est d'ailleurs pour cette raison que l'utilisation de cette méthode pour un vol de scooter a fait scandale. Il est évident que les mêmes moyens ne seront pas déployés pour un scooter lambda...

Concernant "Les Experts", Je pense qu'il convient d'y voir une vision de la science plus héritée de Karl Popper que du positivisme béat d'Auguste Comte. En effet, la preuve n'est pas une fin en soi, mais est un moyen permettant d'approcher la vérité des faits. Chacune de ces preuves est scientifique puisque elle offre la possibilité d'être réfutée (par la défense du prévenu qui a la liberté d'invoquer un autre avis scientifique lors du procès afin de tenter d'invalider la preuve récoltée). Bien sûr, ce point n'est que très rarement abordé dans cette série car son thème central est la METHODE d'investigation. Et sur ce point, je te rejoins : la raison de la popularité de cette série réside dans le fait que le téléspectateur est emmené au fil de la série comme s'il était lui-même un "expert", ce qui pour lui est gratifiant et flatte son ego.

Que veux-tu ? On n'attire pas les mouches avec du vinaigre...

11:07 AM  
Blogger sadoldpunk said...

Je ne connais pas les Experts, mais suis absolument d'accord avec le fond de ton article : il y a danger à suivre aveuglément les utilisations abusives de la science. Prochaine étape : l'identification biométrique, qui nous obligera, tel Tom Cruise dans Minority Report, à trafiquer des yeux pour justifier un retard au boulot ou éviter une amende dans le RER...

6:42 PM  
Blogger The Civil Servant said...

4 mois sans post de ta part voila qui commence à faire long !!!

9:40 PM  
Blogger soleilpremier said...

je suis tout à fait d'accord avec the civil servant

4 mois a fait long

biz

soleil

1:56 PM  
Blogger Parisian Cowboy said...

Pas mal cette photo.

10:55 AM  
Anonymous Anonyme said...

Stephane, c'est Fifi. Y a un moyen simple d'avoir ton mail? Genre sans passer par ton blog? moi c'est: filouspa@yahoo.fr

3:05 PM  
Anonymous Loic M said...

Très bel article.

D'une très grande perspicacité sur le scientisme actuel, aussi dangereux que religieux et galopant.

Je suis très heureux de rencontrer, tardivement certes, un point de vue salutairement distancié et critique sur ce sujet si essentiel — c'est chose rare.

Bravo.

10:49 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home